actualités

ZOOM

:

Youcef Krache (Algérie) / photographe


« Chez Youcef Krache, on ne sonne pas, on ne frappe pas, il n’y a pas de portes, juste une ouverture dans un mur qui permet de franchir le cap, d’entrer dans un monde totalement barré, qui fonctionne à l’adrénaline, où le sourire devient une arme de destruction massive, où des regards finissent par se croiser, s’accoupler et jouir inlassablement, où des hommes s’aiment comme des amants maudits, où les femmes ne sont plus des infâmes et surtout où le rythme de nos sens accompagnent le roucoulement de ces images (…) Paradoxalement, toujours cette impossibilité pour moi d’y trouver des mots, de les analyser, de les étudier, tant c’est "trop fort pour moi". Alors on ne fait que regarder. Et on patiente... » Samir Ardjoum


Lien Site






"Le fou du Roi", le nouveau Roman de Mahi BINEBINE 


Dans son nouveau roman, l'ecrivain, peintre et sculpteur marocain raconte pourquoi son père, qui était le fou du Roi Hassan II, a dû renier son fils. L’histoire d’une tragédie shakespearienne.
"Mon père a été bouffon de Hassan II pendant 35 ans et mon frère a participé au coup d'Etat de Skhirat en 1971 où il y a eu des militaires qui sont entrés au Palais et qui ont fait un carnage" raconte Mahi Binebine.
Son père a d'ailleurs assisté au drame. "Dans ce livre je raconte l'histoire tragique de cette famille qui a éclaté à cause de ce drame", ajoute l'auteur.

Le père renie son fils.

"Il a été embastillé dans un mouroir qui s'appelle Tazmamart où on a mis des gens sous terre pendant 18 ans dans le noir, explique Mahi Binebine. On a voulu les tuer à petits feux." Dans un bâtiment abritant 29 détenus, quatre seulement ont survécu. "Lorsqu'il est sorti de Tazmamart, la première chose qu'il trouve à me dire, j'étais là pour l'accueillir. Il me dit : 'Tu m'emmènes voir papa ?' Moi je ne l'avais pas vu pendant 10 ans, mon père !" ajoute Mahi Binebine qui affirme : "Au Maroc, on a tourné la page, on a connu des années de plomb. Mais on est arrivé à une période où il fait bon vivre aujourd'hui. "




Ammar Allalouche 

« Le fait de témoigner, de relater, de « dire » peut-il influer sur le cours des choses ?
Sommes-nous de simples témoins ou des rouages du changement ? ... »




HAMID TIBOUCHI
invité d’honneur du 19e printemps des poètes  à Pontoise (France) 
« Hamid Tibouchi est l’un des poètes les plus exigeants et les plus aventureux de sa génération (…) Poète de la simplicité même (cette simplicité qu’il sait nous rendre si riche et si savoureuse), il mise sur le quotidien. Ses courts poèmes se caractérisent par une certaine retenue qui préfère à l’engagement ballon de baudruche l’expression de tous les sentiments qui nous taraudent. »
Tahar Djaout, Les Mots Migrateurs, OPU, Alger 1984

 

 



Gouri Mounir 
Diplômé de l’Ecole des Beaux-arts de sa ville natale de Annaba, Mounir a pris part à plusieurs résidences de création avant d’exposer ses œuvres pour la première fois en 2008 lors d’une rencontres des écoles d’art à Alger. Il a déjà participé à un grand nombre d’événements dédiés aux arts plastiques en Algérie, à la foire des arts de Beyrouth (Liban), au Festival des arts numériques en France et en Italie, ou encore à la biennale de l’image en mouvement en Argentine.

lien externe : facebook






Lecture

Expliquer la rationnallité ?

« Fort heureusement, l’art et la poésie n’ont jamais prétendu dissocier le rationnel de l’irrationnel, …

Lire

Capitalisme vs Humain

« Le capitalisme, dans sa forme la plus avancée, la plus expérimentale, exclut la parole …

Lire


Kamouche Naji
Interrogé sur la spécificité de sa démarche artistique, caractérisée le plus souvent par la création, la modification et l’assemblage de choses familières formant alors soit un nouvel objet composite, soit une installation dramatisant silencieusement l’espace à son tour, Naji Kamouche se déclara sensible au statut de l’objet dans la société de consommation où il devient simultanément « intermédiaire entre les individus, retraduction de langage et élément d’interrogation face à soi-même et aux autres».
www.najikamouche.com