vendredi 29 août 2014    Inscription | S'identifier Accueil | Galeries | Annonces | Radio | English | Contact  

In vitro

mercredi 28 janvier 2009

ENTRETIEN AVEC DES VOIX (I) : "L'architecture, c'est une tournure d'esprit et non un métier." Le corbusier


"Nos yeux sont faits pour voir les formes sous la lumière ; les ombres et les clairs révèlent les formes ; les cubes, les cônes, les sphères, les cylindres ou les pyramides sont les grandes formes primaires que la lumière révèle bien ; l’image nous en est nette et tangible, sans ambiguïté. C’est pour cela que ce sont de belles formes, les plus belles formes. Tout le monde est d’accord en cela, l’enfant, le sauvage et le métaphysicien."...
Catégorie : In vitro

ENTRETIEN AVEC DES VOIX (I)


Kansas City Public Library (Missouri, USA)

La voix est ouvrière, disposée, sûr d'elle. Elle me murmure à l'oreille des mots que je me suis résigné à comprendre, moi le tapissier de mon village..."Lorsqu’une œuvre atteint son maximum d’intensité, de proportion de qualité d’exécution, de perfection, il se produit un phénomène d’espace indicible. Les lieux se mettent à rayonner, physiquement. Ils déterminent ce que j’appelle l’espace indicible c’est-à-dire un choc qui ne dépend pas des dimensions mais de la qualité de perfection, c’est du domaine de l’ineffable."(1)

Je regarde autour de moi et tout d'un coup j'ai peur de mon quartier, de mon village, de ma ville...ce bout du bout du monde.

J'esquisse les ordures sous mes pieds, j'évite la flaque d'eau pour préserver ma chaussure neuve, acheté hier au souk, en arrivant à l'entrée de mon quartier un amas de brik et brak, sans couleurs, sans forme et sans génie, disposé l'un a côté de l'autre et la voix me murmure aussitôt  "L'architecture, c'est une tournure d'esprit et non un métier. " (2).... tournure d'esprit me dis-je...qu'est ce que "l'esprit"...y a latif...suis-je habité ?...


The Basket Building (Ohio, USA)


Non, j'habite ici dans cette maison désarticulé, ce cube, sans arbre, sans jardin, sans vie...je vieillis ici, et j'ai déjà trop vieillis, à ne rien voir que la laideur des murs.

Le lendemain matin, j'ai vu mes enfants et ceux du quartier, courir, jouer, grandir dans ces espaces sans âmes dépourvu de création, d'harmonie, d'ouverture...et cette voix enchanteresse continue "Si le soleil entre dans la maison, il est un peu dans votre coeur." (3)

Mon coeur, mon pauvre coeur, malade de ce quotidien terne et morose dans mon village, dans ma ville...sans cinéma, sans théâtre, sans espace d'attraction, sans stade, sans équipement urbain, sans piscine municipale....


Wonderworks (Orlando, Florida, USA)

Et il me vient à "la tête" mon ami Saber, el mokh (le savant), ainsi nous l'appelons ici au quartier, qui a fait beaucoup d'études, très loin il est parti pour "le savoir", et m'a dit un jour..."tu sais, nos villes sont toutes aujourd’hui pourvues d’un plan directeur d’aménagement et d’urbanisme (PDAU) dont certains sont adossés à des plans d’occupation de sols très détaillés". Mais, curieusement, la voix de Saber, ne ressemble pas à celle qui me chante à l'oreille.

Pourquoi ?

Pourtant celle de Saber me parle aussi un langage savant, mais l'autre est rêveuse, heureuse, et je l'entends encore une fois, la voix...."Le premier : fournir dans le silence, la solitude et face au soleil, à l’espace, à la verdure, un logis qui soit le réceptacle parfait d’une famille. Le second : dresser face à la nature du Bon Dieu, sous le ciel et face au soleil, une œuvre architecturale magistrale, faite de rigueur, de grandeur, de noblesse, de sourire et d’élégance". (4)

Je ne saisis pas très bien ce qu'elle me dit, mais je me pose déjà des questions, oui des questions...parce que avant, on ne m'a jamais appris à me poser des questions....oui des questions...pourquoi tel ou tel ?...

Pourquoi  les lois et règlements que Saber "el mokh" nous pompe "avec" ne sont pas mis en application ? Pourquoi les choses ne semblent pas s'améliorer ?  Qui va améliorer ces choses ? Qui s'inquiètent de l'évolution du phénomène urbain, de la ville à l'agglomération en passant par le village ?
Quelle place occuperont nos villes et nos agglomérations de petite et  moyenne pour rééquilibrer le monde rural ? 
Quels modes de gestion seront mis en place pour assurer le maintien de le désploiement des populations, pour assurer le maintien et l'épanouissement dans nos petites villes et villages ?...



Erwin wurn house attack (iena, austria)

Et me vint à "la tête"...à "l'esprit" ce mot magique...pourquoi nos mkhakh (nos savants), qu'on a fabriqué à coup de milliards ne répondent pas à nos aspirations, à nos voeux, à nos craintes...et pourtant ils pensent pour nous, oui nous...,ceux qui ne pensent pas...

Ce Matin, je croise, Mouloud, le fils de mon voisin, 18 ans, déjà, déjà impatient, déjà les yeux qui brillent "les horizons", qui dit mieux qui dit tard, car c'est déjà trop tard pour lui, de comprendre ce qu'il devait comprendre ici et pas ailleurs, de vivre ce qu'il devait vivre ici et pas ailleurs, mais de ses 18 ans...et plus…

Il ne veut plus vivre entouré de mur et de pas vert…il veut déjà partir...il veut voir ailleurs que dans la boite à image...et la voix me chante encore "Nos yeux sont faits pour voir les formes sous la lumière ; les ombres et les clairs révèlent les formes ; les cubes, les cônes, les sphères, les cylindres ou les pyramides sont les grandes formes primaires que la lumière révèle bien ; l’image nous en est nette et tangible, sans ambiguïté. C’est pour cela que ce sont de belles formes, les plus belles formes. Tout le monde est d’accord en cela, l’enfant, le sauvage et le métaphysicien." (5)



The Ufo House (Sanjhih, Taiwan)

Il veut rêver à son âge et plus, il ne rêve plus ici, dans son petit cube, le village, la ville...même dans son sommeil, son rêve est devenu coûteux, inaccessible, fatiguant.

Que faire ?


Mes rêves, à moi, je les ai construit tout le long de mes années, de mes histoires et de mes anecdotes, de mon vécu, blanc ou noir, vert et pas mûre. Mais, lui, Mouloud, n'a jamais quitté le mur de son quartier...et la voix me chante encore "Quand un ouvrier, une maîtresse de maison, un dirigeant politique ou un étudiant préfèrent vivre au Quartier Latin ou dans la partie centrale et ancienne de n’importe quelle ville de province, au lieu d’habiter en banlieue, ils nous exposent leur refus de l’architecture et de la configuration urbaine importée, élémentaire, médiocre, sans aucune connexion avec leur réalité historique et sociale." (6)

Lui, Mouloud, qui ne s'identifie plus à l'endroit qui l'a vu naître et grandir, lui qui ne trouve plus de réponse à ses aspirations, à ses rêves, lui qui voulait faire du théâtre, du judo et devenir archéologue...pour faire des fouilles archéologiques...ups !!...



the crooked houze (sopot, poland)


En pensant à lui, la voix me chante encore une fois...."L'architecture, c'est formuler les problèmes avec clarté. " (7)

La clarté...c'est ce qui me manque, c'est ce qui nous manque...et pourtant jamais l'homme n'a jamais eu autant de chance de réussir dans ce nouveau monde...de liberté, confisqué par la liberté..."Je contesterai toute formule et tout outillage qui m’enlèverai la moindre parcelle de liberté." (8)

Trop tard, Mouloud a déjà tracé son chemin, même s'il devait en mourir. Son Amérique à lui est déjà en marche, personne ne l'arrêtera même pas la mer déchaînée...


Ali Kâ
Janvier 2009
Invitro - founoune


___________________________________________________________
(1) – (2) – (3) – (4) – (5) – (7) – (8) : Propos de l'architecte Le corbusier
(6) : Propos de l'architecte Ricardo Bofill





Forest Spiral - Hundertwasser Building (Darmstadt, Germany)




The Torre Galatea Figueres (Spain)




Ferdinand Cheval Palace a.k.a Ideal Palace (France)




Habitat 67 (Montreal, Canada)




Cubic Houses (Rotterdam, Netherlands)




Hang Nga Guesthouse a.k.a Crazy House (Vietnam)




Nakagin Capsule Tower (Tokyo, Japan)




Wooden Gagster House (Archangelsk, Russia)




Ripley's Building (Ontario, Canada)



___________________________________________________________
Images "Most Strange Buildings of the World" : source internet








 

founoune - art & média d'Afrique du Nord - 16a, rue mercurie, Alger, Algérie - email: info@founoune.com
conditions générales - ajouter aux favoris - mettre en page d'accueil