Inscription | S'identifier Accueil | Galeries | Annonces | Radio | English | Contact  
12/02/2017

Selon la radio algérien les étudiants des beaux-arts mettent fin à leur grève après la rencontre de Azedine Mihoubi ?


Les étudiants avaient exprimé dans une déclaration leur protestation contre le retard enregistré dans la rentrée universitaire et contre les mauvaises conditions d’hébergement et de restauration. 
Editorial

Selon la radio algérien les étudiants des beaux-arts mettent fin à leur grève après la rencontre de Azedine Mihoubi ?

Aussitôt rentré de la conférence des ministres de la Culture des pays des 5+5 qui s’est déroulé, hier vendredi, à Tunis, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a rencontré tard dans la soirée les étudiants de l'Ecole Supérieure des Beaux Arts, en grève illimitée depuis trois semaines, et dont sept sont entrés en grève de la faim depuis le 6 février courant.

Les étudiants avaient exprimé dans une déclaration leur protestation contre le retard enregistré dans la rentrée universitaire et contre les mauvaises conditions d’hébergement et de restauration. De même qu’ils dénoncent « l’inaction de l’administration » et « la fermeture de la bibliothèque et le refus d’accès au service de scolarité ».

Lors de cette rencontre avec le ministre, un dialogue franc et direct qui aura duré près de deux heures en présence du directeur de l’Ecole, a permis de débattre de toutes les préoccupations et revendications soulevées par les grévistes.

A l’issue de cette rencontre, le ministre de la Culture a décidé d’une série de mesures, à savoir, l’hébergement des étudiants au niveau du village des Artistes de Zéralda en assurant leur restauration et leur transport, le renforcement du parc de transport d’un bus supplémentaire en attendant que les étudiants soient hébergés l’année universitaire prochaine au niveau des cités universitaires conformément à une autorisation délivrée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique portant prise en charge des étudiants de l’ESBA.

Au plan pédagogique, le ministre s’est engagé à relancer la commission mixte (ministère Culture- ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche scientifique), afin de trouver les solutions adéquates permettant aux étudiants de bénéficier du système LMD sachant qu’une telle revendication est exprimée aussi bien par les professeurs que et par les étudiants.

Azedine Mihoubi a appelé les représentants des étudiants à élaborer une plateforme de revendications pédagogiques claire dans le but d’améliorer les programmes d’enseignement actuels afin de les introduire parmi les points à l’ordre du jour des travaux du groupe de travail réunissant les professeurs, le ministère de tutelle et les représentants du ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique. Ledit groupe est chargé d’étudier les moyens visant à améliorer le système de formation au niveau de l’Ecole. Ce a quoi les étudiants ont répondu favorablement et se sont engagé à mettre un terme à leur mouvement de grève, selon le service de communication du ministère de la Culture, et éviter ainsi le spectre d’une année blanche.

11/02/2017




Source 

radio algérienne :http://radioalgerie.dz/news/fr/article/20170211/102699.html

founoune - art & média d'Afrique du Nord - 16a, rue mercurie, Alger, Algérie - email: info@founoune.com
conditions générales - ajouter aux favoris - mettre en page d'accueil