Inscription | S'identifier Accueil | Galeries | Annonces | Radio | English | Contact  

Art drive

jeudi 23 avril 2015

L'évolution connait-elle la marche arrière ?


Selon Ibn Khaldoun : A sa naissance, l’homme est dépourvu de tout savoir ; il n’est encore qu’« une matière première ». Il accomplit ensuite progressivement sa forme « grâce au savoir qu’il acquiert avec ses organes ». Par essence ignorant, l’homme ne s’accomplit en tant qu’homme que par le savoir. Ibn Khaldoun distingue trois types de savoir quicorrespondent à autant de « degrés de la pensée »....
Art drive

L'évolution connait-elle la marche arrière ?

Selon Ibn Khaldoun : A sa naissance, l’homme est dépourvu de tout savoir ; il n’est encore qu’« une matière première ». Il accomplit ensuite progressivement sa forme « grâce au savoir qu’il acquiert avec ses organes ». Par essence ignorant, l’homme ne s’accomplit en tant qu’homme que par le savoir. Ibn Khaldoun distingue trois types de savoir quicorrespondent à autant de « degrés de la pensée ». 

1 - Un savoir pratique, produit de « l’intelligence discernante », qui lui permet d’agir dans le monde de façon ordonnée ; 
2 - Un « savoir de ce qu’il faut faire ou ne pas faire et de ce qui est bon ou mauvais », qu’il acquiert grâce à son « intelligence empirique » et qui le guide dans ses relations avec ses semblables ; 
3 - Un savoir théorique de tout ce qui existe dans le monde, qu’il conquiert par « son intelligence spéculative ». Seul ce dernier savoir, qui fait l’objet des différentes sciences, lui assure la possibilité d’atteindre la perfection de son âme.

Le Bonobo 
Parallèlement et avec un potentiel intellectuel qui ne laisse pas indifférent, un Bonobo mâle de 26 ans dans l'Iowa a appris l'utilisation de 348 symboles d'un clavier ainsi que des symboles se réfèrent aux objets familiers (le yaourt, la clé, le ventre, la boule,...), des activités favorites (la poursuite, les chatouilles,...) et même quelques concepts considérés assez abstraits (le présent, ce qui est mal,...), jusqu’à combiner même ses symboles dans ce que les linguistes appellent la "proto-grammaire". En plus des symboles le bonobo est capable de comprendre la signification de 3000 mots anglais parlés, ainsi qu’à exprimer ses pensées vocalement, plutôt qu'en poussant des boutons ou des cris…

L'espèce humaine aujourd'hui
Aujourd'hui, l'utilisation effrénée d’onomatopées, Chez l'espèce humaine, pour exprimer un sentiment, une joie, une colère, un mécontentement est en nette progression notamment sur les réseaux sociaux et autres moyens de communication dans la vie commune ... sommes-nous témoin d'une mutation générique de l'espèce humaine ? 

Qu'en pensent les scientifiques ?
Pour répondre à cette question Ie paléoanthropologue américain Ian Tattersall, prédit « il y aura des fluctuations mineures et locales pour répondre à des conditions spécifiques localisées »... « Il me semble, par contre, difficile de prévoir l'émergence d'une nouvelle espèce dans les conditions actuelles... Mais si les conditions changent, les paris sont ouverts ! » ... « Toute espèce naît, évolue, se diversifie et disparaît. Il n'y a pas de raison que l'espèce humaine échappe à la règle. Elle continuera à évoluer » ... affirme, aussi, le préhistorien Henry de Lumley.

Ainsi donc l'homme du futur n'est vraiment plus une utopie selon les scientifiques ...« Il y a eu, dans les sociétés industrialisées, un assouplissement de la pression de la sélection naturelle.... Mais notre capacité à profiter de cet assouplissement est probablement temporaire : nous épuisons nos ressources énergétiques, notre population s'accroît et les conditions climatiques changent. Tout cela laisse entrevoir de grandes difficultés et de nouvelles pressions sélectives. » confirme le généticien évolutionniste britannique Peter Keightley. 

De cette pression sélective assouplie mais temporairement, le généticien français Axel Khan est plus que certain .... « Dès le néolithique, l’homme a changé le cours de l’évolution terrestre en transformant son environnement, rasant la plupart des forêts primaires, inventant l’agriculture. Et cela continue aujourd’hui. Si demain, la température devait atteindre par exemple 25° dans les pays froids, 40° au Sud, de nouvelles espèces d’homme se multiplieraient en quelques siècles, génétiquement programmées à mieux résister à la chaleur. » ... 

Avec les TIC (Technologies de l'Information et de la Communication), la nouvelle espèce d'être humain serait-elle déjà en marche ?


Ali Tarik

 

 

Image : oeuvre de Jacques Lizène : « Collectionneurs, il vous faut acquérir un Lizène d’art médiocre pour mettre en valeur, par opposition, vos mobiliers de qualité et vos tableaux de maître »

Lien : http://www.nadjavilenne.com/wordpress/?p=2593





























founoune - art & média d'Afrique du Nord - 16a, rue mercurie, Alger, Algérie - email: info@founoune.com
conditions générales - ajouter aux favoris - mettre en page d'accueil