vendredi 19 décembre 2014    Inscription | S'identifier Accueil | Galeries | Annonces | Radio | English | Contact  
23/11/2014

Le chien et le prisonnier par Talbi Farid


Après le café de quinze heures pile poil, çà titille le cortex ! Tu sais, le journaleux de mes deux ou trois, celui-là qui faisait dans la narration à sa façon, du fan vulgaire des rencontres de foot réformé à la mode de chez ‘nous-qu’on-a-gagné’ ?...
Catégorie : Chronique
Le chien et le prisonnier par Talbi Farid

Après le café de quinze heures pile poil, çà titille le cortex ! Tu sais, le journaleux de mes deux ou trois, celui-là qui faisait dans la narration à sa façon, du fan vulgaire des rencontres de foot réformé à la mode de chez ‘nous-qu’on-a-gagné’ ?

Cris jouissifs impudiques quand çà rentre (dans le but), commentaires réchauffés stupides du café du commerce "d'Al-djé" quand çà passe à côté, douleur dorsale quand çà sort le ballon du cadre.

De la bien mauvaise ''belda'' pour un visa label citadin aâssimiste à un tel plouc. Culturellement irrécupérable le plumitif. Dès lors, les ruines modernes, centenaires du centre ville ''d'Al-djé", ont commencé à sombrer dans le plus mauvaise état de délabrement que les ruines millénaires romaines de Tighzirt et Tipaza, associées dans la décrépitude du temps qui passe difficilement à tout autre chose !

Ouais !

Celui-là donc d’écrivaillon, le pelé de la cafetière qui ferait maintenant de la critique politique de bazar oriental benêt , tu sais quoi ce minus habens qui glougloute baryton ??
Le blaireau dont il s’agit, c'est l'incarnation humaine de "Rantanplan", le chien le plus stupide au monde, qui colle aux basques de Lucky Luke.

‘’Rantanplan’’, ce chien préposé à la garde des prisons du western d'où l'on s'évade toujours, uniquement pour retomber le seuil de la cellule d'une autre taule, plus infecte que la précédente !

Du grand art cette invitation à suivre le guide canin éclairé.

Et retour sans fin case de départ, l’enfermement, depuis les temps immémoriaux de la naissance du journaleux alimentaire, ayant droit de cité.

Faut y croire.

Foi de mon charbonnier, cet enculté, qui officie comme il peut, comme il sait, et qui s’y connait en matière de roulade dans la fournaise de la foultitude !

Mon frère tu vois, çà carbure la métaphore à quinze heures tocantes, derrière un vrai café !

« Rantanplan », chien de garde lui-même entôlé, bon sang mais c’est bien sûr !


Farid Talbi
email : lyon228ruisseau@yahoo.fr
galerie : www.founounes.com/talbifarid

 


 

_________
/ les chroniques de Farid Talbi sur le site founoune.com sont bénévoles
/ la photo accompagnant le texte chronique n'est aucunement l'illustration du texte. La composition est propre au site founoune.com - (founounes.com).
/ toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ou existeront ne serait que pure coïncidence !
















































founoune - art & média d'Afrique du Nord - 16a, rue mercurie, Alger, Algérie - email: info@founoune.com
conditions générales - ajouter aux favoris - mettre en page d'accueil